Filtrer par

Bravo pour l'assistance

Bravo pour l'assistance

Mi-décembre, Camilla a eu son troisième enfant. Le petit Boet est le petit frère idéal pour sa grande sœur Asta (7 ans) et son grand frère Mauck (5 ans). Bien entendu, comme membre de la famille à part entière, petit frère les suit partout. Camilla n’a pas le permis, donc elle roule beaucoup à vélo. Et dans ce cas, un vélo cargo – en l’occurrence le Babboe Curve Mountain – est une aubaine. Lisez ses expériences en vélo cargo ici.

Ma mère était un peu sceptique envers notre vélo cargo. Non pas parce qu’on allait retenter l’expérience – elle voyait bien l’intérêt avec trois enfants – mais parce que c’était un exemplaire électrique. Elle ne le dit pas littéralement, mais sa gestuelle nous disait clairement : « Ce n’est pas du tout nécessaire en Hollande ! » (elle a grandi au Brésil et habitait sur une colline. Et pas une petite. Là-bas ça aurait été pratique !) Et je reconnais que j’avais aussi des doutes… Ce serait très pratique dans les dunes, mais en aurais-je besoin pour des trajets « normaux » à vélo ?
La réponse est un grand OUI ! Car cette assistance est fantastique ! Avec la commande au guidon, tu choisis l’assistance dont tu as besoin au moment donné : High Performance (puissant, pour un bac plein d’enfants/courses ou quand il faut par exemple repartir à un feu rouge), Standard (normal, notre réglage par défaut, pour une conduite agréable, sans avoir l’impression de devoir faire trop d’effort), Eco (économise de l’énergie, pour avoir l’impression de pédaler soi-même) et Off (éteint, pour le cycliste sportif ou quand on a oublié de recharger la batterie et qu’en rentrant de l’école on roule soudainement sans assistance. Histoire vraie…).
Au début, il fallait chercher un peu pour choisir la bonne assistance au bon moment. Ainsi plusieurs fois, je suis littéralement partie comme une fusée d’un feu rouge. Oups. Une fois que je commençais à me familiariser avec notre Babboe Curve Mountain et à comprendre l’interaction entre l’assistance et les vitesses, j’avais tout de suite l’air plus professionnel. Et les enfants étaient assis plus tranquillement sur leur banc/dans le Maxi-Cosi.
Entre-temps, j’augmente automatiquement l’assistance lorsque je commence à avoir du mal à pédaler, ou je la réduis si c’est trop facile. Au moment où les enfants crient depuis le bac « Qu’est-ce qu’on va vite, maman ! » et où Boet rit en éclats, c’est en général le signe qu’il faut passer du mode « Standard » à « Eco ».
Je pense qu’il est temps que mamie parte en vélo cargo avec les enfants. Comme ça, elle pourra découvrir d’elle-même le confort de l’assistance. Et à quelle vitesse on arrive au glacier ; très important lorsque deux bambins ont envie d’une glace TOUT DE SUITE…

Avez-vous aimé cet article?
0
0
Partagez cet article

Bravo pour l'assistance