Entretien : vérification mensuelle

1. Vérifier les pneus et regonfler 

Les roues et pneus d’un vélo cargo ont vraiment besoin de cette vérification à cause des lourdes charges. De plus, vous éviterez des dommages à vos rayons et jantes si les pneus sont bien gonflés. Et enfin, le vélo avance mieux avec des pneus gonflés.

Dès lors que vous sentez que le pédalage devient plus dur, il est temps de gonfler vos pneus. Les pneus dégonflés font plus de bruit et glissent dans les virages. Vous pouvez également effectuer une vérification en vous appuyant sur le vélo cargo pour voir si les pneus se déforment. En serrant le pneu, il doit être dur.

Assurez-vous d’un bon accès aux valves et enlevez les capuchons. Touchez le pneu plusieurs fois en le gonflant, pour sentir s’il est assez dur. Le pneu est bien gonflé quand il est ferme et n'est plus élastique.

Attention ! Ne gonflez pas vos pneus avec de l’air comprimé. La pression dans le pneu pourrait être trop élevée et le pneu risquerait d’éclater.  

2. Lubrifier la chaîne et les pièces tournantes

La lubrification des pièces tournantes et de la chaîne évite la rouille et l’usure. De plus, le pédalage est beaucoup plus facile quand toutes les pièces sont bien lubrifiées.

Appliquez un peu de lubrifiant une fois par mois pour éviter la rouille. Il est aussi recommandé de mettre un peu de lubrifiant en plus par temps de neige, ou de pluie abondante. Si la chaîne est déjà rouillée, c’est un peu trop tard.  

Vaporisez le lubrifiant Teflon sur le dessus de la chaîne, là celle-ci touche les pignons. N’en mettez pas trop, car les saletés s’y accrochent. Vaporisez ensuite une petite goutte de l’huile sur toutes les autres pièces tournantes et mobiles de votre vélo. Pensez au dérailleur et aux parties accessibles des freins et vitesses.

Attention ! Le WD40 ou spray silicone : ce n’est pas un lubrifiant. Il ne doit donc pas être utilisé à cet usage. 

Pour éviter de déborder sur les freins ou les jantes, utilisez un vieux chiffon pour lubrifier la chaîne et les pièces tournantes.

3. Nettoyer le vélo cargo

Un vélo cargo propre et sec dure plus longtemps. Le bac reste impeccable et vous évitez la rouille et l’usure du cadre. Dans tous les cas, nettoyer votre vélo cargo une fois par mois. Si vous constatez que le cadre est sale ou qu’il y a du sable collé dessus, il est conseillé de sortir son seau d’eau.

Remplissez un seau avec de l’eau chaude et un peu de nettoyant universel et utilisez un chiffon doux. Travaillez du haut vers le bas, commencez par les pièces les moins sales et terminez par le dessous. Vous pouvez utiliser une brosse à vaisselle ou une vieille brosse à dents pour les endroits difficiles à atteindre. Essayez de ne pas utiliser trop d’eau, car elle s’infiltre à des endroits qu'il est difficile de sécher.

Attention ! Après nettoyage, séchez le vélo à l’aide d’un chiffon et d'un peu de lubrifiant. Vous protégez ainsi votre vélo contre la rouille.

4. Serrer les boulons du bac

En roulant, les vibrations peuvent causer du jeu au niveau des boulons du bac. Il faut les resserrer pour éviter de les perdre. Vérifiez chaque mois si les boulons sont encore bien attachés.

Pour cela, vous avez besoin d’un tournevis cruciforme adapté à la tête des boulons. Cela signifie que le tournevis doit parfaitement rentrer dans la tête, sans le moindre jeu. Mettez le tournevis dans la tête et utilisez une clé plate de 10 de l’autre côté du bac pour tenir l’écrou. Serrez ensuite les boulons du bac. Serrez les boulons, sans pour autant vous faire mal aux mains avec les outils ni employer une force excessive.

Attention ! Gardez le tournevis bien appuyé sur la tête du boulon pour éviter l’usure de la tête. Commencez ce travail du côté gauche du guidon et faites le tour du bac pour ne manquer aucun boulon.